29.09.2022
Mis à jour le 23.08.2023

Moderniser mon entrepôt - Phase 3

Article rédigé par : Expert Timcod'Lab
Temps de lecture : 10 min

Les entreprises de toutes tailles peuvent bénéficier des solutions de capture de données automatique, telles que la RFID passive et le Bluetooth Low Energy, lorsqu’elles commencent à construire des « systèmes de collecte de données temps réel ».

 

Si vous avez suivi la série d’articles sur le Modèle de Maturité de l’Entrepôt, vous savez que la phase 1 se concentre sur l’amélioration de la productivité individuelle des collaborateurs afin d’obtenir un meilleur contrôle des activités de l'entreprise, tandis que la phase 2 cherche à booster la productivité collective et la conformité des procédures en optimisant les solutions de mobilité.

 

Dorénavant, dans la phase 3, il s’agit d’implémenter des technologies de capture de données qui vont étendre votre visibilité opérationnelle dans des endroits qui en manquent, ce qui engendrent de l’encombrement, des erreurs et donc de l’inefficacité.

 

Plus précisément, dans cette phase vers la logistique 4.0, l’objectif est d’obtenir une plus grande visibilité sur vos actifs, comme vos stocks, et sur vos équipements de manutention, tels que les chariots élévateurs, les tire-pals et les pupitres de préparation de commande. Cette visibilité permet une meilleure utilisation des équipements, car vous saurez désormais exactement où se trouve chaque actif. Vous saurez exactement qui appeler lorsque vous avez besoin d'un chariot et où aller chercher l'équipement le plus proche.

 

Modèle de maturité de l'entrepôt

Phase 3 : Optimiser la visibilité et l’utilisation des actifs

Maintenant que vous disposez de solides « systèmes de capture de données » grâce à des solutions d'informatique mobile, de numérisation et d'impression déjà bien intégrées dans l'entrepôt (voir articles sur les phases 1 et 2), il est temps de commencer à faire évoluer et affiner votre architecture technologique pour inclure des « systèmes de collecte de données temps réel » qui vous permettront de percevoir davantage ce qui se passe entre vos quatre murs.

En plus de vos outils de capture et d'analyse de données actuels, vous allez commencer à tirer parti de solutions automatisées et plus ciblées, qui vous aideront à automatiser certaines décisions opérationnelles et permettront à vos opérateurs sur le terrain d'agir rapidement pour résoudre les problèmes les plus urgents.

 

Pourquoi de telles technologies sont-elles nécessaires ?

Il y a beaucoup de choses que les gens peuvent oublier de signaler dans l'agitation de la journée et il y a beaucoup de choses qui sont tout simplement trop laborieuses pour être capturées manuellement via un appareil mobile.

Par exemple, il n'est pas possible qu’un opérateur se tienne dans une remorque et diffuse une vidéo en direct, avec son terminal portable ou sa tablette, pour que ses responsables puissent visualiser l'intérieur de la remorque pendant son chargement ; ni demander aux collaborateurs de s'arrêter toutes les X minutes pour signaler un retard du process de chargement.

Pourtant, vous avez toujours besoin d'un moyen de « voir » si vos remorques quittent le quai avec plus d'air que de colis ou de palettes…

 

C'est à cela que servent les investissements technologiques de la phase 3 : améliorer la visibilité opérationnelle en temps réel et, par conséquent, les informations exploitables nécessaires pour améliorer les processus au fur et à mesure que les problèmes ou opportunités sont identifiés - pas lorsqu’il est trop tard.

 

Cela étant dit, il est essentiel de se fixer des objectifs réalistes, en particulier compte tenu de la volatilité du marché actuel (et du monde dans son ensemble.)

Vous n'avez pas nécessairement besoin de déployer des systèmes de localisation en temps réel et opérationnels 24/24, pour obtenir une plus grande visibilité de vos actifs. Tout du moins pas encore. Passez à ces types de solutions seulement si vous pensez que c'est la meilleure prochaine étape pour votre entreprise et que vous avez les ressources nécessaires pour vous engager dans un tel déploiement. Les équipes TIMCOD peuvent vous accompagner pour évaluer la meilleure stratégie à adopter.

 

En effet, les solutions de capture de données qui émettent un signal seulement lorsqu'un lecteur se trouve à portée peuvent être assez efficaces et faire une grande différence en termes de productivité. Cela est particulièrement vrai lorsqu'ils sont utilisés à des fins spécifiques lorsque vous manquez de visibilité et avez besoin d'un niveau de précision accru, comme le rapprochement des avis d’expédition, la gestion des retours, l'optimisation des opérations de prélèvement ou la conformité des chargements.

De plus, les solutions de capture de données automatisées peuvent être beaucoup plus rentables que les solutions de localisation en temps réel à grande échelle, ce qui les rend étonnamment accessibles aux petites et moyennes entreprises (PME).

 

Étant donné que les petits exploitants d'entrepôts sont soumis à la même pression intense que leurs gros concurrents pour exécuter les commandes avec précision et dans les délais, toute technologie qui peut aider à uniformiser les règles du jeu générera un retour sur investissement (ROI) significatif.

Les clients ne se soucient pas de la taille de votre effectif ou des revenus que vous générez chaque année. Ils veulent juste savoir qu'ils peuvent vous faire confiance pour exécuter leur commande à temps et sans problème.

Par conséquent, tous les opérateurs d'entrepôt doivent réfléchir à la manière dont ils peuvent mettre en œuvre, de manière réaliste, des technologies de télédétection et de capture de données automatisées, telles que les solutions RFID RAIN, les balises Bluetooth® Low Energy, les caméras RVB, la technologie de capteur 3D intelligent et les plateformes basées sur la vision par ordinateur, afin de suivre la cadence des clients et des concurrents.

Comment débuter avec les technologies de télédétection ? 

La maturation de l'entrepôt est un parcours qui s'avérera plus satisfaisant si vous vous engagez dans une stratégie de petits efforts d'amélioration continue. Identifiez les processus pour lesquels vous manquez de visibilité actuellement, dans lesquels même un peu plus de visibilité pourrait avoir un impact important sur votre entreprise.

 

Par exemple, le quai de chargement est une zone de l'entrepôt souvent négligée, bien qu’une meilleure visibilité pourrait augmenter l’efficacité et engendrer des économies de coûts.

Pensez-y :

  • Vous devez savoir si vos remorques sont remplies au maximum de leur capacité. Pourtant vous ne disposez pas de vision aux rayons X, et n’avez pas le temps non plus de vous tenir à chaque porte du quai pour surveiller chaque chargement. Mais faire partir des remorques avec trop « d’air» à l'intérieur n'est ni rentable, ni respectueux de l'environnement. Vous avez donc besoin d'une solution pour confirmer du remplissage correct de la remorque.
  • Vous (et l'ensemble de votre Supply Chain) devez exécuter des opérations hautement optimisées en flux tendus. Mais pouvez-vous prédire quand une remorque - ou vingt remorques - sera prête à partir afin de pouvoir en informer les responsables de quai ? À moins que vous n'ayez une boule de cristal, vous n’aurez probablement pas de chance et vous continuerez à perdre du temps tandis que les remorques attendent dans la cour qu’un quai se libère.

 

C'est pourquoi des solutions technologiques (utilisant par exemple des capteurs 3D et des caméras RVB) sont de plus en plus demandées par les entreprises d'entreposage, de transport et de logistique. Elles permettent de calculer la densité de charge, le taux de remplissage de la remorque ou du conteneur, la qualité du chargement, et de diffuser les images des chargements de plusieurs portes de quai sur un tableau de bord unique.

Les estimations approximatives, sources d’erreurs, sont retirées de l'équation, ce qui rend automatiquement les opérations de quai plus efficaces et permet aux expéditeurs d’envoyer plus de produits sans avoir besoin de plus de remorques ou de conteneurs.

 

Bien sûr, il est également important dans la phase 3 de prioriser les investissements technologiques qui comblent des lacunes de productivité et de précision.

 

Alors que votre approche de capture de données peut être bonne pour la plupart des processus, il existe probablement des domaines fonctionnels dans lesquels vos méthodes actuelles ne sont ni assez rapides ni assez précises pour répondre aux besoins de l'entreprise. L'utilisation d'outils de capture et d'analyse de données en temps réel est un excellent moyen de commencer à « gérer en fonction des exceptions » pour réduire les retards et l’encombrement et garantir une meilleure gestion de vos collaborateurs sur le terrain, en particulier dans un domaine tel que la réception.

 

Si vous êtes en mesure de demander (et d’imposer) l'étiquetage RFID à vos fournisseurs, vous pouvez déployer des lecteurs RFID fixes dans les portails de réception pour enregistrer instantanément le matériel entrant dans le WMS ou l’ERP pendant qu’il est déchargé. Les données capturées peuvent être automatiquement comparées aux attendus sur le serveur. Les équipes de réception n’ont plus à scanner manuellement chaque carton ou palette qui entre. Ils n'interviendront qu'en cas d'exception, ce qui les libère pour décharger et ranger le matériel plus rapidement ou s'assurer de résoudre les problèmes urgents des clients.

 

Le déploiement de ce type de « systèmes de collecte de données temps réel » permettra quasi instantanément :

  • De recevoir les stocks entrants avec plus de précision et de les allouer plus rapidement aux commandes des clients.
  • De vérifier la réception des marchandises en temps réel, pour vous (et vos fournisseurs).
  • D’enregistrer automatiquement des données détaillées sur les articles réglementés afin de lancer ou d’enregistrer les actions de suivi et de traçabilité de la chaîne d'approvisionnement, qu'elles soient gérées via la blockchain, la technologie de registres distribués (DLT) ou autre.
  • D’utiliser le temps de vos opérateurs plus judicieusement et de gérer par exception, plutôt que de scanner chaque carton. Ils peuvent consacrer plus de temps aux clients, comme s'assurer que les commandes urgentes ont bien été affectées.
  • De suivre la circulation des marchandises. Le travail des chariots élévateurs peut être enregistré au fur et à mesure que les palettes sont retirées des remorques, ce qui facilite le suivi des stocks.

 

Ensuite, vous pouvez implémenter des balises de localisation Bluetooth Low Energy très simplement. Des balises B.L.E., capables de résister à des environnements difficiles, peuvent être placées dans des remorques et connectées avec les terminaux mobiles des travailleurs, afin de vérifier la précision du chargement de la remorque et réduire les erreurs de chargement coûteuses. Il existe des balises qui peuvent fournir une localisation en moins d'une seconde. Elles fonctionnent efficacement dans les espaces resserrées des entrepôts et des centres de distribution modernes, dans lesquels les portes des quais ne sont séparées que de quelques mètres.

 

Bien sûr, l’essentiel est de s'assurer que vous utilisez la bonne solution logicielle en parallèle de ces balises. Si vous avez besoin d'aide pour déterminer la bonne combinaison logiciel-matériel, l’équipe TIMCOD est à votre écoute.

Vous souhaitez une meilleure vision de la conformité des travailleurs et de la performance des actifs ? 

 

Un seul cas de non-conformité à une règle ou à une procédure peut être préjudiciable à votre entreprise et à vos résultats.

 

Heureusement, des solutions telles que RAIN RFID et Bluetooth Low Energy vous donnent les informations nécessaires pour valider et corriger les points de conformité importants du processus, en temps réel. Des actifs tels que des marchandises, des pupitres de préparation de commande, des chariots élévateurs, des palettes, des emplacements de rayonnages peuvent être associés, suivis partout dans l’entrepôt et dissociés lorsqu'une tâche est terminée. Des alertes peuvent être envoyées pour informer immédiatement un opérateur qu'une tâche a été effectuée correctement ou qu'il y a une erreur nécessitant une intervention.

 

Par exemple, vous pouvez installer un lecteur RFID fixe dans la zone des portails, pour suivre le mouvement des chariots élévateurs lorsqu'ils passent pour enlever les produits en cours de fabrication ou pour déplacer les produits finis vers une zone de stockage ou d’expédition, comme l'entrepôt ou le quai de chargement. Cela mettra à jour l'état de l'inventaire en temps réel afin que vos équipes et vos partenaires Supply Chain puissent planifier les actions suivantes en conséquence, ou résoudre un problème avant qu'il ne s'aggrave. Et, si les produits finis sont placés sur le mauvais rack et doivent être déplacés, vous (et votre équipe terrain) saurez immédiatement qu'il y a un problème et comment le résoudre.

 

Dans le même temps, des solutions basées sur des capteurs, telles que MotionWorks Proximity de ZEBRA, deviennent essentielles pour maintenir un environnement de travail sûr.

 

Un autre élément souvent négligé – mais tout aussi essentiel pour les résultats commerciaux – est la performance du parc informatique. Vous devez connaître la « santé » de chaque terminal portable, tablette, scanner code-barre et RFID, ordinateur embarqué, appareil portable et imprimante utilisés 24h/24, 7j/7 et 365j/an. Une seule défaillance ou un terminal perdu peut entraîner des répercussions. Des heures sont perdues à rechercher un appareil égaré, et des chaînes de travail entières s’interrompent dès qu’une personne doit s’arrêter pour remplacer une batterie.

 

Par conséquent, investir dans des solutions qui vous offrent une meilleure visibilité sur votre infrastructure informatique est judicieux - en particulier l'emplacement, l'utilisation et l'état des appareils - et la possibilité de les gérer à distance.

 

Même avant l'épidémie de COVID-19, il n'était pas possible ou rentable d'avoir un opérateur sur place 24/24 pour surveiller, sécuriser, dépanner et mettre les appareils à jour. Maintenant, avec les mesures strictes de distanciation sociale, il est devenu encore plus important d'augmenter l'autonomie des travailleurs sur le terrain et d'étendre les capacités d'intervention de l'équipe informatique.

 

Conclusion

Dans la phase 3 du modèle de maturation de l’entrepôt, l'accent doit être mis sur l'augmentation de la visibilité opérationnelle afin d’optimiser l'utilisation des actifs. Lorsque vous connaissez l'emplacement, l'état et les performances des stocks, des équipements et des personnes, vous gérez vos ressources plus efficacement, commencez à automatiser les tâches, planifiez et exécutez des processus plus complexes, grâce à des informations transmises en temps réel.

 

L'efficacité commerciale qui en résulte vous permet d'atteindre vos objectifs de croissance ou, au moins, de maintenir vos opérations en ces périodes instables.